Nationale 1 – Le BesAC n’est pas passé loin

Coupe de France
A Andrézieux, Andrézieux-Bouthéon  (N1) bat BesAC (N1) 75-68
Les quarts-temps : 21-19, 12-11, 19-18, 23-20. 
Les Marqueurs : 
Andrézieux : Njiba 12, Hyenne 8, Rigaux, Preira 5, Diarra 23, Dumortier 9, Denave 7, Labouize 11.
BesAC : Vitale-Boiteux 10, Huger 5, N.Knezevic 11, Foucault 17, Tonji 6, S.Knezevic, Redikas 9, Laporal 10. 
 
Alors bien sûr c’est avec une défaite 75 à 68 que le BesAC est reparti d’Andrézieux-Bouthéon (N1) lors du premier tour de Coupe de France. Mais face à un club qui s’annonce comme un des cadors de la division, la formation franc-comtoise a quitté la compétition avec les honneurs. D’autant que les hommes de Nicolas Faure ont dû faire sans une pièce très importante de leur secteur intérieur, Guillaume Valayer, victime d’un abcès au pied et aussi sans Tom Mareschal (genou) leur gâchette du domaine extérieur.  
Perturbé dès les premières minutes par ces deux absences, le BesAC a connu un nombre trop important d’imprécisions. Les pertes de balle se sont additionnées (9 en première mi-temps) et le manque d’adresse s’est fait rapidement ressentir (12/35 en première période). A l’image de Sreten Knezevic, dans un jour sans, et capot au retour des vestiaires (0/4 au tir), comme lors du restant de la rencontre. 
Frustrant d’autant que la défense, un des points forts de l’intersaison de préparation, tenait bon, mais le secteur offensif tirait toujours la langue. Très vite derrière au score (12-2, 4e), le BesAC mené ensuite 33-25 (18e) était parti sur de toutes petites bases… Avant un sursaut du plus bel effet ! Nikola Knezevic par un shoot primé et Mario Tonji ramenaient de l’espoir juste avant la pause (33-30, 20e) et le retour en jeu était florissant. Si bien qu’à la 25e, sous l’effet de quelques actions de grande classe de Valentin Vitale-Boiteux et d’un panier à trois points de Tom Foucault, auteur par ailleurs d’un grand match avec 17 points – 8 rebonds et 4 passes, le BesAC avait pris les rênes du match (38-40). 
Le club doubien prenait en plus une orgie de rebonds (51 contre 29 en sa faveur au total de la rencontre) et la qualification pour le deuxième tour semblait totalement crédible.
Mais Andrézieux possède en Moustapha Diarra un joueur de grande classe. Le pivot qui a inscrit en tout et pour tout 23 points a grandement aidé ses coéquipiers à éteindre leur adversaire du soir. Mais même malgré cela, le BesAC entamait un nouveau réveil sous le trait d’un 14-0. Le BesAC avait même un peu d’avance (64-66, 37e) mais cédait finalement les armes à la main (75-68).
Le grand objectif de la semaine demeure désormais de bien entrer en scène lors de la première journée de championnat de Nationale 1, ce vendredi 20H30 à domicile face à Chartres, encore une grosse écurie de la division. 
 

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H