Le leader se dresse sur la route du BesAC

Crédit photo : Guillaume Chabod

Nationale 1, Poule B, 19e journée :
BesAC (9e) – Caen (1er) ce vendredi 20 H 30 – Gymnase des Montboucons – Temis.

Le groupe bisontin : Vitale-Boiteux, Foucault, N. Knezevic, Valayer, Huger, Laporal, Tonji, Mareschal, Prénom, Clot, Labouize.

A l’aube de rencontrer le leader Caen, le BesAC est en bon état de confiance après une très bonne semaine où l’intensité était au rendez-vous. Il faut dire que la victoire la semaine dernière sur le parquet du Pôle France a permis de prendre un grand bol d’air frais. Une défense en béton armé et des feux follets qui répondent présents ont été les ingrédients d’un club bisontin qui refuse de se laisser maltraiter dans sa quête du maintien. Pourtant, avec les absences de son leader et champion du monde, Dovydas Redikas, qui demeure touché par une cheville qui le faisait déjà souffrir en fin d’année dernière, et de Ferdinand Prénom, bloqué par le protocole Covid, le BesAC semblait bien déplumé. Mais les présents ont tenu la baraque, à l’image de Tom Mareschal revenu du diable Vauvert et d’une blessure au ménisque du genou.

Prénom débarrassé du Covid…

Si contre les Caennais le Lituanien manquera toujours à l’appel, le BesAC sait qu’il a désormais des arguments sur qui compter aussi bien sur la traction arrière où Valentin Vitale-Boiteux et Nikola Knezevic assurent une réussite extérieure régulière que dans la peinture où Luidgy Laporal et Ferdinand Prénom (par ailleurs guéri du Covid après une quarantaine de sept jours) demeurent en quelque sorte les ministres de la défense franc-comtoise ! Ces points positifs ne seront pas de trop ce vendredi soir au moment d’affronter Caen qui a tout le profil de l’ogre de la poule B de Nationale 1. Dans son combat avec Chartres et Mulhouse pour se placer aux avant-postes à l’orée des play-offs, les basketteurs caennais ne déçoivent pas et leur bilan de quatorze victoires pour quatre petites défaites fait pâlir plus d’une formation. Seul petit bémol, la récente défaite à domicile contre Chartres peut-elle les ralentir ?

Les supporteurs du BesAC l’espèrent fortement, eux qui gouteraient volontiers à une petite victoire pour commencer l’année 2022. Ceux-ci avaient dû ronger leur frein avec le report de la rencontre contre Lyon SO mais le nouveau gros choc face à Caen devrait les gâter, tant tout le monde a envie de voir si les hommes de Nicolas Faure pourront résister et s’offrir l’exploit qui leur ouvrirait un peu plus les portes du maintien. Il faudra pour cela contenir l’ancien joueur du BBC Florian Thibedore (8,7 points de moyenne – 5,1 rebond) mais surtout s’arracher sur tous les ballons, garder la positive attitude même quand la balance ne bascule pas toujours du bon côté et déclencher des fulgurances comme en a le secret le capitaine courage Tom Foucault, exemplaire contre le Centre Fédéral avec ses 23 points 11 rebonds et 8 fautes provoquées. Autant dire que pour lui tout baigne actuellement. Le voir tirer tout un groupe vers le succès n’en serait que plus savoureux !

Allez BesAC !

Les chiffres :
Attaques :
BesAC : 70,8 Caen : 76,6

Défenses :
BesAC : 75,8 Caen : 70,2

Meilleurs marqueurs :
BesAC : 1. Foucault 12,8 ; 2. Vitale-Boiteux 11,8 ; 3. (Redikas 10,5 absent) Knezevic 8,9.
Caen : 1. Bracy-Davis 13,2 ; 2. Pope 9,5 ; 3. Romain 9,2.

Meilleurs rebondeurs :
BesAC : (Redikas 7,1 absent) Laporal 6,4. Caen : Diamé 7,9.
Meilleurs passeurs :
BesAC : (Redikas 6,1 absent) Foucault 3,2. Caen : Romain 4,3.

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H