Cette fois, le BesAC doit conclure !

 Crédit photo : Com’on by Tifou

Nationale 1, Poule B, 24e journée :
BesAC (9e) – Pont-de-Chéruy (8e), ce mardi 20 H 30 – Gymnase des Montboucons – Temis.

Le groupe bisontin : Vitale-Boiteux,  Foucault, Redikas, Knezevic, Prénom, Valayer, Huger, Laporal, Mareschal, Labouize.

Avec Guillaume Valayer remis du Covid mais sans Mario Tonji, le BesAC va tenter dans sa salle du gymnase des Montboucons de conclure sa troisième balle de match pour le maintien. Contre Avignon Le Pontet et Mulhouse, le club bisontin a raté l’occasion d’obtenir une 10ème victoire, synonyme de maintien “officieux”, d’un rien. Pour décrocher son précieux sésame, il aurait fallu que les partenaires du capitaine Tom Foucault arrivent à mettre les bons ingrédients d’entrée. Chose qu’ils n’ont pas réussi à faire en raison d’un enchainement de rencontres qui laisse certainement quelques traces au niveau de l’endurance physique. Pour autant, le BesAC n’est pas décidé à baisser les bras et veut au contraire garder son fighting spirit légendaire. La rencontre de ce mardi soir contre Pont-de-Chéruy va d’ailleurs peut être les aider à retrouver de la niaque en se souvenant du match aller qui avait vu les hommes de Nicolas Faure décrocher une victoire fondatrice. En effet, en terre iséroise et porté par un collectif éclatant, le BesAC n’avait pas failli puisque tout le monde avait apporté sa pierre à l’édifice.

Le bonheur à portée de main

Derrière Foucault, homme du match avec 23 points et 8 passes décisives, quatre autres joueurs avaient franchi la barre des 14 points (Valayer 14, Prénom 14, Vitale-Boiteux 15 et Knezevic 17). La cerise sur le gâteau fut la victoire épique décrochée au bout d’une prolongation gérée de main de maitre après avoir pourtant été mené de dix points à quatre minutes de la fin du temps réglementaire. C’était au temps où le BesAC maitrisait ses “remontada” mais, avec en tête, la possibilité de s’offrir une deuxième victoire aux dépens de Pont-de-Chéruy, la magie pourrait de nouveau opérer. Un succès permettrait au BesAC de non seulement repasser devant son adversaire du soir mais en plus de pouvoir distancer Avignon Le Pontet qui pourrait se voir être repoussé à trois victoires d’écart avec les Bisontins en cas de défaite sur leur parquet contre Andrézieux.

Autant dire que le BesAC a une occasion en or de distancer quasi définitivement son plus proche rival vauclusien à quatre journées de la fin. Le public y croit donc plus que jamais et est prêt à donner de la voix afin que le club décroche son billet pour une cinquième saison de suite en Nationale 1 ! Tout sauf négligeable pour une écurie encore jeune dans l’échiquier du basket français. Quand on sait qu’un maintien viendrait récompenser toute une famille comprenant bien sûr joueurs mais aussi staff, dirigeants, supporteurs, partenaires et bénévoles, l’enjeu est de taille et donc le désir de bien faire est bien présent dans les rangs des protégés de Nicolas Faure et Joseph Kalambani. Devant son public, ce BesAC est prêt à déplacer les montagnes !

Allez BesAC !

Les chiffres :
Attaques :
BesAC : 73,6 Pont-de-Chéruy : 66,3.
Défenses :
BesAC : 77,1 Pont-de-Chéruy : 70,5.
Meilleurs marqueurs :
BesAC : 1. Foucault 14,5 ; 2. Vitale-Boiteux 12,9 ; 3. Knezevic 9,9. 
Pont-de-Chéruy : 1. Hudson 10,6 ; 2. Coudray 10,4 ; 3. Evelyn 9,6 10,3.
Meilleurs rebondeurs :
BesAC : Redikas 6,5 Pont-de-Chéruy : Eyoum 5,3.
Meilleurs passeurs :
BesAC : Redikas 6 Pont-de-Chéruy : Coudray 3,9.

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H