A Cergy pour débuter !

Crédit photo : Comm’on by Tifou

Ça y est, le BesAC connait son programme en deuxième phase. Et l’on peut dire que le club bisontin ne va pas chômer avec pas moins de dix rencontres en seulement 36 jours. Ce menu démentiel débutera ce samedi 12 mars face à une vielle connaissance, puisque Gérald Guerrier, ex-capitaine de l’équipe bisontine, qui demeure désormais un pion essentiel de la formation de Cergy-Pontoise, se dressera sur la route du BesAC. Ce premier face à face de la poule médiane s’annonce compliqué, qui plus est à l’extérieur, et face à une équipe qui a fini 7e de la poule A en première phase. Mais les hommes de Nicolas Faure, qui seront accompagnés dans cette deuxième partie de saison d’Andrézieux, Orchies, Boulogne-sur-Mer, Pont-de-Chéruy, et aussi de Vitré, Cergy-Pontoise, Tarbes-Lourdes, Toulouse et Les Sables Vendée, qu’ils vont devoir affronter en match aller-retour, sont prêts à aller au combat pour accrocher une des sept premières places du classement.

Une telle performance serait synonyme de marche historique pour le club franc-comtois qui se verrait décrocher pour la première fois de son existence une place en play-offs. Pour laisser trois équipes derrière lui, le BesAC espère compter sur un collectif au top de sa forme, bien remis d’une première phase au cours de laquelle la troupe du capitaine Tom Foucault a décroché son maintien avec brio. Le club bisontin va donc pouvoir évoluer avec sérénité, même si le BesAC a appris en début de semaine le départ d’un des membres important de son effectif. En effet, Dovydas Redikas a eu une proposition trop alléchante pour être refusée d’un club de Pro B. L’Alliance Sport Alsace, 17e de Pro B, va ainsi profiter des multiples talents du joueur lituanien.

Pour le BesAC, toujours en quête d’un remplaçant, il faudra digérer ce départ, tout en se souvenant, que, depuis le début de saison, le meneur lituanien a été souvent absent et cela n’a pas empêché la jeunesse bisontine de se mettre en valeur. Notamment par quelques coups d’éclat de Valentin Vitale-Boiteux qui est en train, match après match, de prendre de la carrure dans le groupe du tandem Nicolas Faure – Joseph Kalambani. Le BesAC a donc plusieurs atouts pour bien figurer dans cette poule médiane et même s’il ne part pas avec une grosse expérience des rencontres de ce niveau, il tentera de jouer son va-tout face à des écuries au budget plus important.

Allez BesAC !

Le Calendrier du BesAC (appelé éventuellement à être modifié) :

12 mars : Cergy-Pontoise – BesAC
15 mars : BesAC – Tarbes-Lourdes
18 mars : Les Sables Vendée – BesAC
22 mars : BesAC – Toulouse
25 mars : Vitré – BesAC
1er   avril : BesAC – Cergy-Pontoise
5 avril : Tarbes-Lourdes – BesAC
8 avril : BesAC – Les Sables Vendée
12 avril : Toulouse – BesAC
15 avril : BesAC – Vitré

Le classement de la poule :

1er : Andrézieux, Boulogne-sur-Mer, Cergy-Pontoise, Vitré (5 victoires-3 défaites).
5e : Orchies, Tarbes-Lourdes (4 victoires-4 défaites).
7e : BesAC, Pont-de-Chéruy, Toulouse, Les Sables (3 victoires-5 défaites).

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H