Le BesAC perd à Vitré avec des circonstances atténuantes

Crédit photo : Christian Girardin

Nationale 1 – Deuxième phase – Match 5
A Vitré, Aurore Vitré bat BesAC 77-57
Les quarts-temps : 17-12, 23-16, 16-19, 21-10
Les marqueurs :
Vitré : Tresnak 17, Jean 16, Fandelet 10, Mendy 8, Alexis 6, Amrani 6, Prolhac 5, Ilvoky 5, Berchel 2, Zéro 2,
BesAC : Valayer 14, Foucault 11, Vitale-Boiteux 8, Huger 7, Mareschal 5, Knezevic5, Laporal 4, Prénom 3, Tonji, Labouize.

Dans ce match dans l’ouest de la France face au leader de la poule médiane, le BesAC a perdu de 20 points, mais on lui accordera bien des circonstances atténuantes.
Certes jusqu’à la mi-temps, l’équipe bisontine avait été sensiblement dominée. L’adresse de Vitré avait déjà fait une différence en deux temps. Par Alexis qui avait porté deux banderilles majorées pour faire un premier break (17-12, 10e), puis par un doublé toujours derrière l’arc signé d’Amrani et Prolhac. Tant et si bien qu’à la mi-temps le BesAC était distancé de 12 longueurs (40-28).

Il est vrai que la bande de Nicolas Faure avait manqué d’efficacité pointant à 34 % d’adresse générale avec un zéro pointé à 3 points (0/6).
Pour autant à la reprise, le BesAC ne lâchait rien et mettait même sa patte sur ce 3e quart-temps. Avec des réussites de Valayer dont un dunk rageur et le premier tir majoré sorti des mains de Valentin Vitale-Boiteux. Il avait fallu attendre la 25e minute pour enfin apprécier un tir lointain.
Mais voilà, une poignée de secondes plus tard, le même Vitale-Boiteux prenait sa seconde faute anti-sportive de la soirée, ce qui signifiait son retour immédiat aux vestiaires.
De quoi totalement déstabiliser le BesAC qui se retrouvait sans son seul meneur de métier, sans son dynamiseur. Et pourtant dans le camp bisontin, à ce moment-là du match (26e), on s’était pris à y croire de nouveau avec un retour au scoring : 51-45, moins 6 avec une balle de moins 4 et même possiblement de moins 3.
Du côté de Vitré qui avait atteint la fin du 3e quart-temps à 56-47, on avait senti le danger, on resserrait les rangs, on durcissait la défense et on profitait aussi largement de l’absence de Vitale-Boiteux.
Et comble de malheur, le BesAC perdait aussi son sniper Mareschal, dont le genou droit, celui qui a été opéré à deux reprises, vrillait sensiblement dans un contact avec un adversaire. Il n’avait d’autre choix que de retourner sur le banc et de glacer son articulation blessée.
Voilà qui faisait beaucoup en si peu de temps pour Besançon à l’effectif déjà limité et qui, malgré toute sa bonne volonté, se voyait trop affaibli, trop limité pour espérer résister plus longtemps.

D’autant qu’à Vitré, les deux joueurs US, l’arrière feu follet Jean et le pivot Tresnak se mettaient en exergue, au même titre que le puissant et rapide Amrani.
Dans ce contexte, Vitré distançait définitivement son rival du soir et s’offrait un break final substantiel (77-57).
Le BesAC n’aura donc pas réussi à battre Vitré qui aura ainsi aligné 5 victoires en autant de matches de seconde phase, gardant ainsi la tête de ce championnat.
Toutefois rien n’est encore perdu concernant une éventuelle qualification pour les huitièmes de finale des play-offs. Pour y parvenir et donc décrocher la 7e place, il faudra qu’au cours des cinq matches retours, Tom Foucault et les siens remportent deux matches de plus que Pont- de-Cheruy.
A commencer dès vendredi prochain 1er avril (20h30) aux Montboucons contre Cergy-Pontoise où l’on retrouvera un certain… Gérald Guerrier

Allez BesAC !

 

PROCHAIN MATCH

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H