Le BesAC méritait mieux chez le leader

Crédit photo : Baptiste SERENA

Nationale 1 – Phase 1 – 7e journée
A Rouen, Rouen BM bat BesAC 83-75Les quarts-temps : 17-17, 20-20, 21-15, 25-23

Les marqueursRouen: Eboh 16, Injai 16, Gourari 13, Mensah 9, Lobela 8, Nkounkou 8, Choua 7, Prost 4, Cauwet 2, Gassaud, Auguet.
BesAC : Riley 17, Elechi 13, Boucaud 12, Knezevic 10, Kanouté 8, Valayer 5, Beaubois 4, Hawmmond 3, Prénom 3.

– Le match : Le BesAC a débuté ce vendredi un difficile périple de trois matches loin de ses bases, avec, pour débuter ce road trip, un affrontement face au leader Rouen. Certes l’équipe de Jo Kalambani a perdu (83-75), mais elle n’a pas à rougir de ce revers concédé face au candidat n° 1 à l’accession en Pro B. Après une première mi-temps totalement équilibrée (37-37, 20e), le BesAC a tenu le choc longtemps, très longtemps. Ce fut même un mano a mano jusque dans le money time (73-72, 37e). Mais voilà, Rouen a trouvé les solutions en toute fin de match pour s’imposer et remporter ainsi sa 7e victoire en 8 matches. Quant au BesAC, cette courte défaite montre malgré tout qu’il peut jouer les yeux dans les yeux avec les meilleures équipes de la division. Prochain rendez-vous, toujours en Normandie, mardi au Havre, contre un autre gros client de N1 qui vient d’étriller LyonSO 93-68.


– Le poids des lancers : Rouen s’est retrouvé à 35 reprises sur la ligne de réparation pour 29 pts réussis, soit 34 % de son scoring final ! En comparaison, le BesAC, lui, ne s’est vu accorder que 19 lancers et il en a transformé 14. Soient, au tableau d’affichage final, 15 points de moins que Rouen dans le même exercice. Après match, du côté bisontin, on fulminait fort sur cette différence de traitement. Comment ne pas penser que le sort du match s’est joué là… D’ailleurs si l’on fait les comptes de façon un peu plus poussée, on s’aperçoit que dans le jeu, Rouen a inscrit 54 points et le BesAC 61. CQFD…


– Marqueur : Mykal Riley, l’ailier US du BesAC qui n’avait pas débloqué son compteur à la mi-temps, a réussi une seconde période très prolifique avec 17 points inscrits. Ce qui lui vaut de terminer meilleur marqueur du match. Mais cela n’a malheureusement pas suffi.


– Passes : Le jeune meneur bisontin, Siriman Kanouté a délivré 5 passes décisives, ce qui en fait le meilleur passeur du match.


– Arcade : Guillaume Valayer a finalement pu jouer après son entorse cheville contractée avant le match contre Kayserberg. Mais cette fois, c’est l’arcade sourcilière droite qui a souffert dans le dur combat contre Rouen. Il a du se faire poser des ponts de suture en fin de match. 


– La décla de Jo Kalambani : ” Je trouve qu’on a fait un bon match, dans l’intensité notamment. Mais le ton a été vite donné dans cette rencontre. Pensez que, très vite dans le premier quart-temps, Riley, Prénom et Hawmmond avaient déjà pris deux fautes. J’ai donc été contraint de les sortir pour les protéger jusqu’à la mi-temps. Malgré tout, les autres ont fait le job et on a résisté avec un 37-37 à la mi-temps. La suite a été un combat jusqu’au bout et on n’a cédé que dans les deux dernières minutes. Au final, je ne peux que m’interroger sur la différence de lancers accordés par les arbitres. 35 pour eux, 19 pour nous… Une différence qui me laisse un sentiment très amer. Il faut maintenant tirer les enseignements de ce match et qu’on se projette vite tous sur le prochain rendez-vous du mardi 1er novembre au Havre “.


– Le classement : https://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211f8757.html?r=200000002819927&d=200000002928811&p=7

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H