Le point au tiers de la phase 1 avec Jo Kalambani

Crédit photo : Baptiste SERENA

Le championnat de Nationale 1 marque une trêve de deux semaines alors qu’on a atteint le tiers de la Phase 1, avec 9 matches joués sur 26 au menu. C’est le moment de faire un premier point dans la saison avec Joseph Kalambani, le coach du BesAC.

– Jo, le bilan actuel est de 4 victoires pour 5 défaites. Quel est votre sentiment ?
– J’éprouve un sentiment mitigé, même si c’est là le deuxième meilleur départ de championnat de l’histoire du BesAC en N1. Il y a des matches à côté desquels on est passé de très peu à côté. A Pont de Cheruy  (moins 2), à Andrézieux (moins 3) actuellement sur le podium,  voire même à Rouen (moins 8), le co-leader, on aurait pu tout aussi bien gagner, mais la pièce est retombée du mauvais côté pendant le money-time, pour peu, pour si peu… Mais, la-dessus, j’ai un lot de consolation : ces matches étaient à l’extérieur, et ça me laisse beaucoup d’espoir parce que ces équipes, on les recevra et là, si on fait le boulot jusqu’au bout, on pourra gagner !


– Vos motifs de satisfaction ?
– ” Pour moi, c’est d’abord notre niveau de cohésion. Il y a un véritable état d’esprit, les gars se battent, ne lâchent rien. Avec à domicile, une belle communion avec le public. Ma seconde satisfaction, ce sont les trois jeunes, Siriman Kanouté, Sydney Hawmmond et Melvin  Beaubois à qui il a fallu moins de temps que ce j’avais prévu pour se mettre à niveau et être vite dans l’efficacité. Le troisième motif de satisfaction, c’est aussi ce qu’apportent les cadres et notamment Mikal Riley, très régulier dans la performance et qui est un exemple pour tous, les jeunes et les moins jeunes “. 

– A contrario, vos motifs de déception ?
– ” Incontestablement, je le répète, ce sont les matches perdus d’un rien qui reviennent et résonnent dans ma tête. Mais dans la phase de préparation, Ferdinand Prénom et Anthony Elechi sont arrivés tard et on le paie collectivement. Ce peut être une explication. Mais j’ai confiance au groupe et à sa capacité à intégrer Ferdi et Anthony de mieux en mieux

– La suite à partir de vendredi 18 novembre, ce sont quatre matches à domicile sur les 5 à venir programmés au calendrier. Votre objectif sur cette période ?
– ” Effectivement, on va recevoir Caen et Orchies deux grosses cylindrées, Feurs et Toulon les deux promus avec un déplacement à Lyon SO. Sur la feuille de route, j’ai noté que 3 victoires sur ces 5 matches, me satisferaient. Si on fait mieux, ce sera du bonus ! Raison pour laquelle on profite de ces deux semaines de trêve pour soigner nos bobos et pour travailler et essayer de gommer au mieux nos défauts. C’est une trêve à la fois de récupération et de travail. Rendez-vous pour notre public, le vendredi 18 novembre aux Montboucons contre Caen “.

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H