L’incroyable réaction gagnante du BesAC !

Crédit photo : Baptiste SERENA

Nationale 1 – Phase 1 – 19e journée
A Kaysersberg, BesAC bat KABCA Kayserberg 88-78

Les quarts-temps : 13-23, 15-13, 33-24, 27-18.

Les marqueurs
Kaysersberg :
 Bengaber 17, Cissoko 17, Anderson 14, Sow 13, Walter 6, Jean-François 5, Simon 3, Solle 3, Haddad
BesAC : Riley 24,Kanouté 15, Prénom 12, Knezevic 10, Beaubois 10, Elechi 6, Hawmmond 6, Boucaud 5, Valayer.

– Le match : Quand en tout début de seconde mi-temps, l’ancien meneur bisontin Aaron Anderson a planté deux banderilles de suite à 3 points repoussant ainsi le BesAC à 16 longueurs (46-30), les plus optimistes supporters de la formation comtoise, avaient vu leurs espoirs fondre comme neige au soleil. Surtout après une première mi-temps sans saveur, sans intensité et qui frisait avec le non match (1/11 à 3 pts, 1/5 aux lancers). Ce qui avait valu, de la part de Joseph Kalambani dans l’intimité du vestiaire pendant le repos, une soufflante comme jamais. Les murs en tremblent encore… Un électrochoc qui est allé attiser les incroyables qualités de réaction que possède le BesAC version 2022-2023.
Retrouvant petit à petit son basket, sa défense et son attaque, Besançon allait grignoter point par point pour revenir tutoyer Kaysersberg et même passer devant au score pour la première fois du match (57-58, 29e). La mécanique bisontine était relancée au point d’inverser totalement la tendance. Dans le dernier quart-temps, deux paniers primés allaient faire très mal au moral des Alsaciens : un signé Mykal Riley, encore top vendredi soir et un de Boucaud pour éteindre définitivement les vélléités locales dans une salle devenue muette…
De moins 16 (46-30, 22e), le BesAC était superbement passé à + 15 (71-86, 39e). La messe était dite et le BesAC remportait une nouvelle victoire, après s’être sorti finalement avec brio de ce qui a bien failli se tranformer en piège. Vous nous avez fait peur, mais chapeau Messieurs !


– Record : Le BesAC fait ainsi passer son compteur en positif : 10 victoires, 9 défaites. Ce total de 10 victoires égale le record de victoires jamais acquis par le BesAC en Phase 1 de Nationale 1. C’était sous l’ère Nicolas Faure. Mais sachant qu’il reste 7 matches au programme de cette phase 1, on peut penser que ce total de 10 peut être amélioré.
– 60 : C’est le nombre de points inscrits en seconde mi-temps par le BesAC passant de 28 (20e) à 88 (40e).
– Rebond : Le BesAC a nettement dominé son adversaire au rebond. : 49-31. A la mi-temps, ce n’était pas le cas (21-22).  La preuve de l’agressivité remise en batterie sur les deux derniers quarts-temps.
– Top scoreur : Mykal Riley a encore été déterminant avec des points essentiels en seconde mi-temps. Il a inscrit au total 24 points et se situe meilleur marqueur du match.
– Evaluation : Un autre bisontin, Siriman Kanouté s’est mis en exergue avec 15 pts, 9 rebonds, 4 passes décisives, 4 interceptions, 3/3 à 3 pts. Il obtient 29 d’évaluation. La meilleure du match et la seconde de cette journée de N1 derrière l’incroyable Burton (35- Orchies). Collectivement le BesAC se retrouve avec une note globale de 110 contre 84 pour Kaysersberg.

– La décla de Jo Kalambani : ” On a été aux pâquerettes toute la première mi-temps. J’avais pourtant prévenu toute la semaine de ce qui pouvait nous arriver. Je ne reconnaissais pas mon équipe. J’ai laissé éclater ma colère et j’ai poussé une vraie gueulante à la mi-temps dans le vestiaire. Et puis ensuite, on a montré notre capacité à réagir, à nous sortir d’une incroyable situation. On a retrouvé l’esprit d’équipe, la solidarité, l’énergie, la fluidité. C’est vrai, on s’est fait très peur. Mais c’est une victoire importante avant nos trois matches qui arrivent à domicile. Bien sûr, je salue la performance de Riley et Kanouté. Mais c’est une victoire de groupe. Et je voudrais mettre en avant l’impact défensif qu’ont eu Nikola Knezevic que j’ai beaucoup utilisé au poste 4 et Melvyn Beaubois. Maintenant, on savoure pendant le week-end et on se focalise sur Rouen qu’on joue vendredi aux Montboucons. On va tout faire pour bien préparer ce match “.

– Les résultats et le classement : https://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211f8757.html?r=200000002819927&d=200000002928811&p=19

Un triptyque de gala
– Prochains matches :
 Après cette victoire à Kaysersberg, le BesAC recevra trois fois de suite dans un véritable triptyque de gala. Tout d’abord le vendredi 20 janvier le leader Rouen aux Montboucons. Puis deux fois au Palais des sports, le mardi 24 janvier contre Le Havre et le vendredi 27 contre Cergy-Pontoise. En cette fin janvier, ce sera la fête du basket !

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H