Le BesAC peut avoir de forts regrets !

Crédit photo : Comm’on by Tiffou

A Besançon, Toulouse bat BesAC 80-74
Les quarts-temps : 10-17, 22-14, 17-23, 21-20.
Les marqueurs
BesAC : 
Elechi 12, Prénom 12, Boucaud 11, Kanouté 10, Riley 9, Hawmmond 8, Knezevic 8, Valayer 4.
Toulouse : 
Mopsus 15, Kouyaté 15, Mekdad 12, Yao-Delon 11, Gottin 10, André 8, Méïté 7, Anfinif 2, Le Roux

Nationale 1 – Phase 2 – Journée 2

– Le match : Sans doute le BesAC a-t-il abordé ce match en s’étant quelque peu endormi sur des lauriers tressés quelques jours plut tôt lors de sa victoire à Tours. Alors qu’en face, on a trouvé une formation toulousaine avide de rattraper son faux pas contre Feurs, avec des joueurs remontés comme des pendules. Deux paramètres qui, en filigrane, ont conduit au résultat décevant et frustrant pour une équipe bisontine qui a laissé passer là une belle occasion de bonifier son succès en terre tourangelle et qui, au passage, a un peu entamé son crédit dans la perspective de décrocher les play-offs.
Ce fut malgré tout un match très disputé, très longtemps indécis où l’on a vu tour à tour chaque équipe faire le break. Mais quand le BesAC est revenu de moins 10 (38-48) pour réussir un 16-1 et passer à plus 5 (54-49, 30e), on se disait que, dans la manière et dans l’intensité, il s’était remis sur les bons rails dans une salle d’un coup réchauffée. D’ailleurs le leadership au tableau de scoring, le BesAC le gardait, malgré la forte agressivité défensive, parfois limite déployée par Toulouse : 61-51 (32e), 70-64 (37e), 74-70 à 1 minute 26 du terme.
Mais deux pertes de balle locales dans ce money-time coûtaient cher. Toulouse repassait devant (75-74), une petite avance amplifiée sur un missile de Gottin (78-74), le tout emballé par deux lancers de Mopsus. Le BesAC n’avait plus que ses yeux pour pleurer. De quoi nourrir de forts regrets dans le camp bisontin, car ce match était largement, très largement à sa portée.

– Doubles doubles : Ferdinand Prénom qui a été à la base du temps fort du BesAC en fin fin de 3e quart et début de 4e, est à créditer de 12 points, mais aussi de 10 rebonds. En face, Victor Mopsus (le fils de Laurent Mopsus l’ancien joueur et coach de Pau), s’est offert 15 pts, mais aussi 11 passes décisives. Il a été l’artisan majeur de la victoire toulousaine avec la meilleure évaluation du match (25).


– Too much :
 Le BesAC a perdu trop de balles. 14 en première mi-temps, 10 en seconde dont 2 dans l’extrême money-time qui ont fait très mal.

– La décla de Jo Kalambani ” J’avais prévenu mes joueurs de l’intensité que Toulouse allait déployer après sa très grosse défaite contre Feurs. De plus, on n’a pas respecté totalement le plan de jeu. Sans compter des petits détails et des pertes de balle trop nombreuses. Enfin, on a très mal gérér le money-time. Oui, je suis déçu et frustré. Car ce match, on devait le gagner. Maintenant, il faut rattraper cette erreur et aller gagner vendredi à Challans “.

 – Les résultats et le classement : https://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211f8757.html?r=200000002838040&d=200000002957103&p=2


Deux matches au Palais des Sports

La prochain match du BesAC est programmé dès ce vendredi 18 mars 20h à Challans.  Encore un lointain voyage pour la troupe de Jo Kalambani qui se déplacera dès jeudi matin très tôt par avion depuis Lyon – Saint-Exupéry.
Il est aussi bon de rappeler que le BesAC jouera ensuite au Palais des sports le vendredi 24 mars contre Lorient et le vendredi 31 mars contre Tours. Avec, entre ces deux matches, un déplacement, le mardi 28 mars à Rueil.
Achetez dès maintenant vos places !
Allez BesAC !


Billetterie en ligne

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H