Trop diminué et fatigué, le BesAC craque à Toulon

Crédit photo : Isabelle Clausse

Nationale 1 – Journée 3
A Toulon, HTV Toulon bat BesAC : 113-66
Les quarts-temps : 20-21, 29-15, 34-12, 30-18
Les marqueurs
HTV Toulon 
: Ouattara 31, Lasser 21, Jean 18, Colimon 9, Greenwood 9, Lefebvre 8, Simon 7, Baradji 6, Knezevic 4, Diarra, Eugène
BesAC : Dibo 15, Dohou 13, Da Silva 12, Riley 11, Beaubois 11, Diehl 2, Maillot 2, Brival.

Le match : A force de tirer sur la corde, il était prévisible qu’elle finisse par craquer. C’est bien ce qui est arrivé ce vendredi soir à Toulon pour des Bisontins qui fonctionnent depuis 11 jours et 4 matches ( Coupe de France comprise), avec un effectif très réduit, qui plus est pratiquement privé de jeu intérieur. Dans cette configuration, le BesAC avait réalisé un véritable exploit en battant Saint-Vallier, puis avait rivalisé jusque dans l’ultime minute au Havre, pour finalement craquer à Toulon au terme d’un véritable calvaire.
Dans le Var, après avoir tenu le choc lors du premier quart-temps, le BesAC s’est ensuite progressivement éteint, jouant sur un tempo monocorde, pratiquement sans réaction aux vagues adverses. Il n’y avait plus de gaz, plus d’énergie dans les moteurs. Et dans ces conditions, le score lourd, très lourd (moins 47) n’est qu’anecdotique. Le BesAC était fatigué, épuisé par les minutes succesives de jeu à peu de rotations. Et pour en rajouter, il faut aussi prendre en compte un périple d’une semaine qui les a menés de Besançon au Havre mardi, puis directement à Toulon. Dans ces conditions extrêmes, les plus avertis savaient que ce serait difficile contre le HTV Toulon qui avait parfaitement étudié le jeu des Francs-Comtois privés de solutions.
Les lignes de statistiques sont éloquentes. Sans joueurs intérieurs, le BesAC a été logiquement laminé au rebond (50-26 dont 18 rebonds offensifs concédés), a encaissé 24 pts sur des deuxièmes chances, a concédé 17 pts en contre-attaques, a perdu 21 balles, n’a connu qu’une maigre réussite à 3 pts (5/20 à 25 %). Quant à l’évaluation générale, elle donne le vertige : 151 pour Toulon 49 pour le BesAC.
Mais encore une fois, pas question d’attacher de l’importance au score et à ce qui l’a nourri. Le BesAC était trop amoindri, trop limité, trop fatigué pour pouvoir lutter à armes égales et jouer toutes ses chances.
Maintenant, retour à Besançon avec deux missions majeures oublier et surtout Ré-cu-pé-rer avant d’accueillir Boulogne/mer vendredi 6 octobre aux Montboucons.


– Renforts : Théoriquement deux bonnes nouvelles devraient survenir en cours de semaine prochaine. Pour remplacer le 2e pivot Thibault Boyer (Fracture d’un métatarse), un pigiste médical devrait arriver en tout début de semaine.
Par ailleurs, le choix d’un pivot majeur pour remplacer Valdelicio Joachim a été fait et tout devrait se décanter en cours de semaine aussi.


Restez branchés sur notre site et sur nos réseaux sociaux !

– La décla de jo Kalambani : ” Toulon a bien joué le coup en insistant  offensivement dans le jeu intérieur où on a tant d’absents. On n’a pas pu répondre. On n’en avait pas les moyens. Dans la configuration actuelle, c’était devenu trop compliqué. De plus, la fatigue a fini par faire son effet dans les corps et dans les têtes. Si je prends l’exemple de notre meneur, Anthony Da Silva, il a totalisé 160 minutes de jeu en 4 matches ! Ce qu’on a vécu à Toulon, c’est irréel. Il faut donc vite qu’on recolle à la réalité. Dès lundi, on se remet au travail et on va tout faire pour intégrer au mieux les deux joueurs qui devraient arriver dans le jeu intérieur “.

Allez BesAC !

– Les résultats et le classement
https://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211fe640.html?r=200000002844224&d=200000002964844&p=3

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H