Le BesAC dominateur à Orchies s’est refait une santé !

Crédit photo : Aline CONRY

Nationale 1 – Journée 6
A Orchies, BesAC bat BC Orchies 94-73
Les quarts-temps : 30-11, 16-20, 20-17, 28-25
les marqueurs
BC Orchies :
 Menuge 15, Bergaudas 15, Rigaux 11, Tsamas 9, Mayaki 9, Hazners 6, Duro 5, Benhamed 3, Verbeke, Ouatongo.
BesAC : Riley 20, Diehl 13, Dibo 12, Dohou 12, El Ghazi 11, Kwedi 9, Beaubois 7, Da Silva 6, Rey 4, Andrémont.

– Le match : Le BesAC avait beaucoup à se faire pardonner après son impensable défaite, une semaine plus tôt à Paris, face au Pôle France. Quentin Diehl et ses coéquipiers avaient promis de ne pas tarder à réagir, de tout mettre en oeuvre pour vite redresser la barre. Dans un contexte pourtant pas facile, Ils ont tenu parole et se sont imposés, et de fort belle manière, loin de leurs bases, sur le parquet de la magnifique Pevele Arena à Orchies.
Une très nette victoire qui ne souffre aucune contestation tant elle a été nettement acquise.
Très vite dans leur match, les Bisontins ont rapidement dominé leurs adversaires devant un public médusé. Le BesAC mettait Orchies à distance, s’offrant un break substantiel qui le voyait mener de 19 points au terme du premier quart-temps (30-11). A vrai dire, les joueurs de Joseph Kalambani  avaient récité leur basket pendant 10 minutes, le tout en mettant une grande intensité des deux côtés du terrain, alternant bien jeu intérieur et jeu extérieur, avec pour couronner l’ensemble une réussite haut de gamme.
Orchies faisait bien le forcing pour essayer de gommer le substantiel écart, mais ne pouvait revenir qu’à 15 longueurs à la pause. Les Nordistes, autour de Bergaudas, leur tour lituanienne de 2,12m, pouvaient faire croire en un possible retour quand le score passait à 54-43 à la 24e. L’avance avait sensiblement fondu.
Mais le BesAC ne tremblait pas, remettait du gaz dans son jeu et gardait toute sa sérénité derrière un Riley des grands soirs (20 pts). Dès lors, le BesAC tenait bel et bien sa proie et ne la lâchait plus jusqu’au bout pour finalement l’emporter de 21 longueurs (94-73).
Un beau travail de fait avec ce succès qui ouvre cette fois des perspectives, à condition de cultiver le même état d’esprit, la même solidarité, de mettre la même intensité pendant 40 minutes et d’afficher autant de plaisir à jouer. Si tel est le cas, alors d’autres moments de bonheur succèderont à celui qui a prévalu à l’issue de cette seconde victoire de la saison.


– Beaucoup mieux : Sur ce match, le BesAC avec un effectif de dix joueurs, a progressé sur tous les secteurs de jeu et notamment en défense, n’encaissant que 73 points quand, à domicile jusque-là, Orchies en marquait 86 de moyenne à ses rivaux. CQFD.


– Mister Riley : l’ailier US du BesAC qui revenait à la compétition après avoir du soigner un coude infecté, s’est régalé contre Orchies en signant 20 pts dont 5/8 à pts (62 %). Collectivement, le BesAC a réussi une belle performance aussi derrière la ligne à 3 pts : 16 tirs réussis sur 34 à 49 %. Outre Riley (5), Dibo (4), Da Silva (2), Diehl (2), Dohou (1), Beaubois (1), Kwedi (1) ont participé à cette fête offensive.


– Rotations : Jo Kalambani a enfin pu faire jouer ses dix joueurs après un début de saison compliqué par des blessures et une non qualification. A Orchies, il est à noter que le banc bisontin à inscrit 47 pts, soit la moitié pile poil des points du BesAC.


– Intérieur : Avec un effectif cette fois complet, le BesAC a inscrit aussi 30 pts dans la peinture. Ce qu’il manquait jusque-là pour rééquilibrer le rendement de l’ensemble.


– Double-double : Bergaudas, le géant lituanien d’Orchies, s’est offert 15 pts et 12 rebonds. Pas suffisant toutefois pour faire pencher la balance du côté nordiste.


Coup : Quentin Diehl a pris un violent coup à l’arrière du dos. Resté quelques instants allongé sur le parquet, il a pu ensuite rejoindre le banc. ” J’ai senti que ça a craqué. Mais ça devrait aller après le week-end de repos. Peut-être faudra-t-il que je passe entre les mains d’un des kinés ou de l’ostéopathe du club “.

– La décla de Quentin Diehl (capitaine du BesAC ) : ” C’est un belle victoire collective. On a su mettre l’intensité nécessaire et tout le monde a pu apporter sa contribution pour gagner. La suite ? Il faut oublier cette victoire, bien récupérer ce week-end, et se remettre au travail dès lundi. Dès maintenant, il faut être focus sur le prochain match, vendredi prochain à Feurs “.

– Les résultats et le classement
https://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211fe640.html?r=200000002844224&d=200000002964844&p=6

– Fin octobre avec le BesAC
Vendredi 27 octobre : Feurs – BesAC
Mardi 31 octobre : BesAC – Andrézieux (20h au Palais des sports)

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H