Un très mauvais départ obère les chances du BesAC

Crédit photo : Comm’on by Tiffou

Nationale 1 – Journée 12
A Besançon, LyonSO bat BesAC 83-78
Les quarts-temps : 24-14, 22-22, 22-19, 15-23
les marqueurs
BesAC 
: Douhou 24, Dibo 16, El Ghazi 13, Riley 13, Da Silva 7, Rey 5, Boyer, Andrémont.
LyonSO : Razanamahenina 19, Desseignet 15, Plaucoste 15, Albert 14, Joseph 8, Vidalenche 6, Wibau 3, Joss Rauze 3.

– Le match : Difficile de penser pouvoir gagner un match quand on le démarre aussi mal ! C’est bien ce qui est arrivé au BesAC face à LyonSO vendredi soir dans un Palais des Sports pourtant bien rempli. On jouait la 4e minute et déjà, le BesAC était mené  14-2 ! Un handicap que les hommes de Jo Kalambani allaient payer et trainer presque jusqu’au bout, les absences sur blessure du capitaine Quentin Diehl et de Marc Kwedi n’expliquant pas tout.
Une première fois pourtant, dans le sillage de Brahim Dohou, le BesAC revenait à 28-28.
Mais de nouveau, à cause essentiellement d’une défense bien trop permissive et trop souvent plein coeur, le BesAC reprenait l’eau pour être mené 46-36 à la pause, mais surtout 55-38 (23e) : + 17, le plus gros écart du match.
Pourtant le BesAC se refusait résolument à accepter de se faire dominer par de fringants lyonnais valorisés par leur trinôme arrière Razanamahenina – Desseignet – Plaucoste. Avec détermination, les Bisontins repartaient à l’attaque de la raquette adverse.
Tant et si bien que sous la houlette d’Adam El Ghazi, Mykal Riley et Rémi Dibo qui trouvait enfin le chemin de la cible, le BesAC revenait à 75-75 dans un Palais des Sports qui y croyait de nouveau et se transformait en chaudron.
Dibo permettait même au BesAC, pour la première fois du match de passer devant au score 78-77 à 1 minute 40 de la fin. La partie allait-elle vraiment basculer ?
A 79-78 pour Lyon, on a pu le croire quand Xavi Rey inscrivait un panier au près. Mais la paire arbitrale ne l’entendait pas ainsi et refusait de le valider pour une faute offensive sur laquelle on pourra longtemps s’interroger. C’était la bronca dans un Palais des sports en feu.
Pas de quoi perturber les Lyonnais, très solides nerveusement à l’image de Razanamahenina qui en l’espace de 52 secondes transformait les 6 lancers (3 X 2) qui lui étaient offerts. Pour Lyon, le compte était bon (83-78). Pour le BesAC, c’était de nouveau l’heure des espoirs déçus, malgré un fier come back qui a bien failli se transformer en un hold-up gagnant. Mais on retiendra que les Bisontins pour avoir totalement raté leur entrée ont obéré leurs chances et ont ainsi enregistré leur 7e défaite en 12 matches.
Rendez-vous samedi 25 novembre aux Montboucons contre Caen.
Allez BesAC !


– Cadeaux : Le BesAC a perdu 23 balles au cours de ce match (12 +11). Beaucoup trop, car ce sont autant de cadeaux à l’adversaire.


– Rebonds : Là aussi, le BesAC a encore trop laissé de rebonds offensifs à ses adversaires : 14 au total qui ont été autant de 2es ou 3e chances possibles les Lyonnais.


– Scoring : Brahim Dohou a été le meilleur marqueur du match avec 24 pts inscrits. Une maigre consolation pour le camp bisontin.


– Der : Adam El Ghazi qui avait été embauché au titre de pigiste médical pour remplacer Thibault Boyer blessé, a terminé son contrat avec le BesAC et est reparti dès dimanche matin direction Fès où il a signé un nouveau contrat. Avant son départ, au sein du club, tout le monde s’est loué de l’état d’esprit manifesté par l’intérieur franco-marocain qui s’est comporté en véritable joueur d’équipe. Bon vent Adam sous tes nouvelles couleurs !

– La décla de Jo Kalambani : ” On a encore pris un trop mauvais départ. Après il a fallu courir après le score et on s’est épuisé à le faire. On a malgré tout failli réussir ce retour, mais des faits de match, en toute fin de dernier quart-temps, nous ont aussi empêchés de réussir. Il va falloir encore travailler cette semaine tout en continuant à soigner nos blessés pour les récupérer pour affronter contre Caen “.

– Les résultats et le classement
https://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211fe640.html?r=200000002844224&d=200000002964844&p=12

– Infirmerie : Victime d’une béquille à Mulhouse mardi dernier, le capitaine Quentin Diehl n’a donc pu être aligné contre Lyon. IL devrait pouvoir retrouver sa place samedi contre Caen. Il en ira de même pour Marc Kwedi qui souffre lui d’une entorse à une main.

BesAC – Caen samedi 25
Le prochain match du BesAC, le dernier des matches aller, est donc programmé le samedi 25 novembre. Il aura lieu cette fois aux Montboucons à 20h.
Dès à présent achetez e réservez vos places sur notre site Besacbasket.fr


Billetterie ici

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H