Le BesAC sombre contre Les Sables-Vendée !

Crédit photo : Comm’on by Tiffou

Nationale 1 – Phase 2 – Journée 4
A Besançon, Les Sables-vendée bat BesAC 100-72
Les quart-temps : 23-14, 30-21, 30-18, 27-19
Les marqueurs
BesAC :
 Dohou 19, Da Silva 16, Diehl 11,  Riley 6, Rey 5, Dimoké 5, Beaubois 5, Kwedi 3, Buzer 2, Maillot, Berthet.
Les Sables : Wilson 19, Goudou-Sinha 15, Mpoka 14, Loubaki 11, UkaWuba 11, Alexis 9, Bado 6, Manelax 3, Matip 2.

Le BesAC a subi samedi soir sa plus lourde défaite depuis le début de saison (110-72), terminant ainsi sa campagne au Palais des sports par un nouveau revers, le 6e en 7 matches depuis début janvier.
Après un match à Berck une semaine plus tôt où l’on a avait déjà ressenti une certaine forme de renoncement, la confirmation de cette coupable abdication a été apportée de façon cinglante dans un Palais des sports qui avait pourtant encore accueilli près de 2.800 spectateurs.
Le BesAC a très vite été dominé, submergé physiquement, collectivement et individuellement au point de vite se retrouver à la ramasse, avec au bout du compte un déficit de 38 points. Enormissime…
Outre le score, un chiffre révèle avec force l’écart  entre les deux équipes : les évaluations collectives, avec 138 pour Les Sables et 56 pour Besançon privé, au dernier moment de Thibault Boyer, blessé à un genou.
Seuls, peut-être Brahim Dohou et Anthony Da Silva qui ont essayé de secouer leurs partenaires, ont sensiblement  réussi à émerger du naufrage, notamment, outre le scoring, par leurs attitudes sur le terrain.
Seuls moments de fraîcheur, d’ailleurs salués vivement par le public, le lancement dans le grand bain, des jeunes “made in BesAC”,  Théo Maillot, Ange Buzer et Paul-Antoine Berthet.
Bien évidemment la déception est de taille, à la hauteur de l’écart de points. Avec une certitude : la relégation sportive en N2 est malheureusement actée. Reste l’espoir d’un éventuel repêchage administratif… en 4e position. Un rêve dans le cauchemar !
Deux matches sont encore programmés à domicile et aux Montboucons : contre Lorient le samedi 6 avril et contre Berck le vendredi 19 avril. Avec l’espoir que la troupe de Laurent Mathis ait la bonne et respectueuse idée de se remobiliser. C’est du devoir de Quentin Diehl et de ses coéquipiers par respect pour l’institution, pour les supporters, pour les partenaires, pour les bénévoles !


Allez BesAC !

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H