Pour la “der”, une défaite qui ne change rien…

Crédit photo : Comm’on by Tiffou

Nationale 1 – Phase 2 – Match 8
Aux Sables d’Olonne, LSVB Les Sables bat BesAC 100-81
Les quart-temps : 28-21, 25-19, 21-23, 26-18.
Les marqueurs
Les Sables : 
Ukawuba 26, Bado 21, Manerlax 19, Prolhac 12, Matip 6, Goudou 6, Dujardin 6, Alexis 2, Klein 2, Lobaki
BesAC : Kwedi 26, Beaubois 14, Diehl 11, Dohou 9, Rey 6, Da Silva 6, Riley 5, Maillot 4.

The end ! Le rideau est tombé vendredi soir sur la saison 2023-2024 à l’issue d’une phase 2 du championnat qui n’aura pas permis au BesAC de se sortir du mauvais pas dans lequel il s’était engagé en Phase 1. En clair, et c’était déjà écrit, le BesAC est condamné à la relégation en Nationale 2, à moins d’être repêché, une bonne nouvelle qui ne tomberait que fin fin juin – début juillet, si elle venait à prendre forme.
En attendant et en espérant cette hypothétique bonne nouvelle estivale, il faut bien faire un constat d’échec au terme d’un exercice raté. Les objectifs fixés n’ont pas été atteints et l’ambition d’atteindre les play-offs a très vite pris des allures de chimères, notamment après un mois de janvier catastrophique. Avec, au bout du compte, un ticket en Phase 2 pour la poule de relégation, la bien nommée Poule de la mort.
Bien évidemment, des enseignements ont déjà été tirés de cette mésaventure  et d’autres le seront encore, de sorte à repartir d’un bon pied pour la saison 2024-2025.
Vendredi, c’était donc l’ultime match de ce 7e exercice consécutif en N1. Cette dernière partition jouée dans l’Ouest sur le parquet des Sables d’Olonne s’est conclue par une défaite. Anecdotique après trois succès consécutifs fièrement arrachés par la bande de Laurent Mathis.
Une fois encore, mal récurrent cette saison, le BesAC s’est déplacé avec un effectif déplumé. Sans ses blessés, Rémi Dibo, Thibault Boyer, Andrémont et Gédéon Dimoké qui a bien fait le voyage mais a été dans l’incapacité de jouer à cause d’une entorse plus handicapante que prévu. Voilà qui faisait encore beaucoup pour pouvoir lutter à armes égales…
Dans ces conditions, le BesAC a bien essayé de résister longtemps derrière un Marc Kwedi très en vue, mais a fini par craquer (100-81).
Un résultat qui ne changera rien à la face des choses déjà établies.


La suite se prépare maintenant
Les basketteurs du BesAC avant de partir en vacances participeront à des actions de représentation au cours du mois de mai.
Combien parmi ceux-ci resteront sous le maillot bisontin ?
L’équipe dirigeante va s’appliquer à tenter de garder un noyau de joueurs qui pourraient à la fois satisfaire à la demande en N2 ou en N1. Pas une tâche facile…
Par ailleurs, après l’intérim de Laurent Mathis dont le contrat est arrivé comme prévu à terme à l’issue du match contre Les Sables, il va falloir trouver un coach pour la ou les saisons prochaine.
La direction du club s’est mise au travail dans ce sens depuis plusieurs semaines déjà avec l’établissement d’une liste, puis d’une short-list. L’aboutissement de cette recherche pourrait très vite survenir et le nom de l’heureux élu être très bientôt connu, lui qui sera la pierre angulaire du nouveau projet. Encore un peu de patience…


Allez BesAC !

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H