Laurent Kleefstra sera le nouveau coach du BesAC

Le BesAC a trouvé son nouveau coach. L’intérim de Laurent Mathis terminé, il fallait en effet se projeter sur un nouveau projet avec un nouvel homme.
Très tôt et bien avant la fin de saison, les dirigeants bisontins avaient listé les coaches qui pouvaient répondre aux attentes du BesAC. A savoir un coach d’expérience, travailleur, humain, qui corresponde aussi aux possibilités financières du club, un coach capable à la fois de gérer la situation en Nationale 2 pour rebondir très vite vers la Nationale 1, ou encore, si possible hypothétique repêchage, de bâtir et de gérer un programme ambitieux.
Après une première approche et de nombreux échanges, une short-list a été constituée de laquelle est sorti un nom : Laurent Kleefstra, 53 ans, père de deux enfants.
A son palmarès, il a réussi quatre montées de N2 en N1 avec Aix-en-Provence, avec Toulouse (2 fois + un Trophée Coupe de France) et avec Berck, son dernier club où il a passé six saisons, sans pouvoir terminer la dernière remplacé par Steed Tchicamboud.
Avant de prendre une décision, Laurent Kleefstra est venu passer deux jours sur place, à Besançon, accompagné de son agent Richard Rousselet. Avaient été organisées une rencontre avec la direction du BesAC, avec les salariés, avec l’environnement proche du club et une visite de l’ensemble des installations. Ces 48 heures denses dans la capitale comtoise ont fait tilt, dans les deux sens et vont aboutir à un contrat de deux ans, promesse signée par les deux parties.
Dans un communiqué, Laurent Kleefstra explique : ” je suis heureux et enthousiaste de rejoindre le projet du BesAC et je remercie les dirigeants pour leur confiance. J’ai été convaincu par leur approche et le fait que nous pourrions vivre une belle aventure humaine ensemble. Désormais l’objectif va être de construire l’équipe la plus compétitive possible qui saura, je l’espère, séduire nos supporters, par son état d’esprit, son jeu et ses résultats “.
On le sait, le BesAC est relégué en N2, mais garde un petit espoir de repêchage en Nationale 1 : ” J’étais assez pessimiste au départ, mais l’annonce de la volonté de Pont de Cheruy de redescendre en N3, l’annonce aussi de la présidente de Rueil de mettre un stop à l’aventure en N1, sans compter l’arrêt en Pro B de Paris-Boulogne qui peut provoquer une aspiration supplémentaire et peut-être également la possibilité qu’un club de N2 n’aie pas la puissance financière d’accéder en N1, m’ont redonné de l’espoir ” explique Laurent Kleefstra.

Une équipe à forte identité

Alors, comment gérer cette période d’incertitude ? ” Pas de précipitation “ explique le nouveau coach du BesAC. ” J’aimerais garder une base de l’équipe actuelle. On en saura peut-être rapidement plus. Les dirigeants rencontrent les joueurs ce jeudi et vendredi. Je sais qui j’aimerais garder dans la perspective de la N2 ou de la N1. A titre personnel, j’ai déjà aussi listé des joueurs poste par poste avec qui j’aimerais travailler. Mais pas de précipitation, c’est une période cruciale à bien gérer. Il faut d’abord savoir vers quoi ça tend le plus “.
Mais quoi qu’il en soit, Laurent Kleefstra a déjà en tête la philosophie de jeu qu’il entend imprimer : ” L’idée en accord avec les dirigeants est de construire une équipe qui défend très fort, qui met beaucoup d’intensité, avec de la projection rapide vers l’attaque où je souhaite un bon partage du ballon. Le BesAC aura une identité et ce sera celle-là, que ce soit en N2 ou en N1 ! “.
Voilà donc avec qui et comment le BesAC entend sportivement se tourner vers l’avenir. C’est une nouvelle aventure qui commence…

Allez BesAC !

Nous
contacter

Laissez votre message ci-dessous

OU par mail : besacbasket@gmail.com
OU par téléphone au : 03 81 50 87 07

Permanence du bureau

Lundi : 14H-18H

Mardi : 9H-12H

Mercredi 14H-18H

Jeudi : 9H-12H